La cravate avec marquage et ornements du costume des pilotes

Cher ami,

Vous cherchez à communiquer l’image de votre société par l’objet textile ou par les ornements, pourquoi pas une cravate marquée à l’effigie de votre société ou un joli pins ?

Formidable objet beau et utile, la cravate est très importante pour un homme car c’est, à ce que l’on dit, « le prolongement de l’âme ».

L’ ornement personnalisé quand à lui donne une impression de richesse et donne des signes de reconnaissance de la compagnie du premier coup d’œil.

Vous êtes responsable de la communication alors je vous invite à voir nos plus belles soies aux motifs unis ou  imprimés.

Vous verrez le personnel vous remerciera et vous serez remarqué du premier coup d’œil!

En ce qui concerne la largeur, qui est une affaire de goût et de tendance de la mode, vous choisirez plutôt 7 cm vous verrez les femmes tomberont à vos genoux!

J’espère que ces informations vous sont utiles pour l’achat de:

Votre plus belle cravate ou ornement sur mesure

Votre dévoué tailleur privé personnel

Hervé KLODAWSKI 

39, rue Balard

75015 PARIS

mobile: 0682843574

site internet: www.klodawski.com

qu’est ce que la valeur ajoutée?

Article de notre chroniqueur exclusif  droits d’auteur « Giselle hardt »

Que-ce que la valeur ajoutée ? Es-ce que vous avez déjà pensé à ça ?

D’abord que-ce que la valeur ?

Quelle est la valeur des choses ? Quelle est la valeur des personnes ?

Quel est la valeur d’une banane par exemple ?

Vous allez au super marché, vous achetez une banane, vous payez combien ?

Vingt centimes.

Vous savez combien j’ai payé une banane ? Vingt euros.

Cher ? Non.

Je vais vous montrer pourquoi c’est pas cher.

J’étais dans un restaurant très cossu, feutré… je m’en souviens comme si c’était hier. ..

C’était hier. Et c’était bon !

J’avais déjà amplement réjouit mes papilles quand je vois le maître d’hôtel se diriger vers moi en grandes enjambés en poussant un chariot et l’arrêter contre ma table.

Je vois des desserts roses, rouges, verts, de toutes les couleurs et formes…

Et une cloche en argent.

Intriguée, je l’enquière discrètement. C’est quoi ?

Le maître d’hôtel ouvre un grand sourire de satisfaction, saisi la cloche et la soulève lentement pour garder le suspense…

Et là je vois: une banane !

Une banane avec la peau et tout.

Entre nous, je ne connais rien en banane, mais j’ai fait comme on fait parfois avec le vin… On ne connais rien mais on prend des airs d‘œnologue : Oh, bon millésime ! On tourne, on aspire, on goûte et on fait Uhum !… Je regarde la banane et je fais Uhum !…

Et là, show !

Le maître d’hôtel prend un petit poêlon, y met une noix de beurre et allume un petit feu au gaz.

Avec un fin couteau il ouvre la robe jaune de la banane, l’enlève en la déshabillant avec doigté, la dépose sur le beurre fondu en la faisant tournoyer…capricieuse et délicate  comme une ballerine.

Touchée par la chaleur elle commence à fondre et là… il lance une pluie de sucre fin sur la banane.

Lorsque ce sucre commence à se transformer en caramel, ça fait « blup, blup blup », le maitre d’hôtel y ajoute une pincée de cannelle …MHHHH… le parfum de la cannelle mélangé à la banane et le caramel ça monte à mes narines et me rempli la bouche de salive.

Et les gens autours aussi. Tout le monde se retourne en se demandant: « que-ce que se passe ? ». Cet arome envahissait tout, comme dans ces dessins animés avec le personnage qui flotte derrière un nuage de parfum et tout le monde suit derrière.

C’était comme ça !

Alors, touche finale:  il jette deux trois goutes de cognaque … 3 cents de cognaque.

Je bave déjà.

Il prend mon assiette, y dépose délicatement la banane et avec une spatule il gratte le fond du poêlon en prenant ce caramel doré qu’il fait tomber langoureusement, et qui coule paresseux pour aller s’abandonner de part et d’autre de la banane.

Et cet arôme enivrant…

Je vous pose la question : 20 euros. Est-ce que j’ai payé cher ? Non.

C’était pas cher.

Je n’ai pas payé une banane, j’ai payé une expérience !

Une banane je l’achète à 20 centimes au super marché.

J’ai acheté un moment !

Valeur ajouté c’est ça : c’est du sucre, c’est de la cannelle, c’est de la chaleur,

C’est du savoir faire.

Et vous ? Quelle est votre valeur ajoutée ?

Quel moment unique offrez vous à vos clients, à vos collègues, à votre famille ?

Mon message aujourd’hui est celui-ci:

Vous avez une valeur ajoutée unique.

Alors, ne soyez pas une banane quelconque !!

Hervé KLODAWSKI personnal Tailor

39, rue Balard 

75015 paris

www.klodawski.com